Républicains espagnols > Participation des résistants et guérilleros espagnols à la libération de Bordeaux : Août 1944

Participation des résistants et « guérilleros » espagnols à la libération de Bordeaux Août 1944

Bordeaux ne pourra pas oublier le sacrifice de Pablo Sánchez qui tomba sous les balles allemandes. Son acte héroïque permit de sauver le Pont de Pierre de la destruction prévue par l’armée allemande. Ses obsèques rassemblèrent énormément de bordelais.

Plaque commémorative de l’acte héroïque de Pablo Sánchez
Plaque commémorative de l’acte héroïque de Pablo Sánchez
Enterrement
Eduardo Casado Sancho (dit el Barbas) Commandant en 1944
Eduardo Casado Sancho (dit el Barbas)
Commandant en 1944

Après avoir libéré Casteljaloux et sa région, la 3ème brigade de la 24ème division de « guérilleros » espagnols F.F.I. (Force Française de l’Intérieur) - U.N.E. (Union Nacional Española), sous les ordres du Commandant Eduardo Casado (dit el Barbas) et composé de 170 guérilleros, reçut l’ordre de se diriger vers Bordeaux pour aider les F.F.I. à libérer la ville. Une fois sur place, cette unité prit possession du Pont de Pierre (côté Porte de Bourgogne) et sécurisa celui-ci afin de permettre aux maquis qui arrivaient par le Nord (Bergerac, Angoulême etc…) de pénétrer dans la ville sans dommage.

A la libération de Bordeaux, la troisième brigade de « guérilleros » espagnols défila au Stade Municipal (Parc Lescure). Drapeaux français et républicains espagnols ouvraient la marche du défilé. Au lendemain du défilé de cette unité, leurs effectifs avaient doublé par l’apport des unités structurées à Bordeaux et celles arrivant de Casteljaloux.

Défilé au stade de Bordeaux

Après la libération de Bordeaux, les F.F.I. (Force Française de l’Intérieur) (Français et Espagnols) se dirigeront vers les points de résistance allemande et notamment à la Pointe de Grave où se dérouleront de violents affrontements.

COMPOSITION DES FORCES DU COLONEL CARNOT

Troupes engagées dans le secteur entre le 28 août et le 14 octobre 1944

28 août 1944 Groupe Bayard (Commandant Martin) : 320 hommes
Groupe Pistolet (Commandant Danta) : 267 hommes
Bataillon Arcachon (Commandant Duchez) : 440 hommes
Élément Santé du groupe Marsouin
29 août 1944 Groupement Carnot comprenant :
Bataillon Claverie : 450 hommes
Groupe Charly du Médoc (Lieutenant-Colonel Cominetti) : 584 hommes
1er septembre 1944 Groupement Martel (2 compagnies de la Corrèze)
Escadrille Dupeyron (capitaine Laffitte) : 6 avions et 20 hommes
3 septembre 1944 Groupe franc Leclerc
12 septembre 1944 Bataillon Nord-Landais (Commandant Lartigau) : 265 hommes
Compagnie Le Caloy : 135 hommes
Escadron Klein : 154 hommes
13 septembre 1944 Groupe Espagnol (Commandant Cassado) : 280 hommes
17 au 20 septembre 1944 Groupe Chodzko, dit bataillon Penthésilée
18 septembre 1944 Artillerie du groupement Carnot
28 septembre 1944 Bataillon Roche : 562 hommes
Bataillon Couture, dit Marsouin : 285 hommes
Bataillon mixte marocain (BMM) du Commandant De Laborde-Nogues
12 octobre 1944 Bataillon Bertrand (Commandant Alessandri) : 342 hommes
14 octobre 1944 Corps franc de Saint-Médard (rejoint le bataillon Penthésilée)


Aucune données, merci de consulter le "mode expert"